Voilà, mon film a refait trempette dans un bain de fixateur neuf, 4 minutes.

 

Petit doute à l’ouverture de la cuve après la cérémonie des rinçages et...me voilà bien rassuré au sortir de la spire de la cuve !

Le film m’a l’air beaucoup plus clair (entendez par là plus contrasté) qu’avant...cette opération aurait donc porté ses fruits…

 

Un tirage rapide pour m’assurer de la qualité « nouvelle » de mon négatif...et en effet, j’arrive désormais à en faire quelque chose, comme en témoigne cette photo, auparavant « in-tirable »…

 

Bon, c’est pas extraordinaire quand même hein, et je ne parle pas là de la qualité subjective de la vue, mais bien du tirage qui nécessitera pour ce film beaucoup de travail sur les expositions, masquages et gradations…

 

Bref, une expérience fort enrichissante tout de même...et un long apprentissage de tireur en perspective...